Nietzsche, Généalogie d'une pensée

Le chemin des philosophes

Auteurs :

Ressaisir la pensée de Nietzsche dans son dynamisme afin d'en comprendre la pertinence.

L'apparence fragmentaire des écrits nietzschéens, le caractère désordonné de leurs aphorismes semblent rendre vaine toute recherche d'un ordre et encourager à n'y voir que le reflet de mouvements d'humeur. Cette tentation est d'autant plus grande que les livres de Nietzsche paraissent faciles à lire, mais que le sens du tout demeure énigmatique, abandonnant le lecteur dérouté à ce que Nietzsche lui-même désignait comme un chaos. Pour prendre la mesure de cette philosophie originale, courageuse et indépendante, il ne suffit donc pas de repérer des thèses caractéristiques, ou de répéter ses formules les plus connues : il faut reconstituer les «circonstances dans lesquelles elles ont poussé», les sources dont elles émanent et les méandres qu'elles parcourent, c'est-à-dire mener à leur égard ce que Nietzsche lui-même désignera comme une « généalogie ».

Sommaire

I. Préludes. Les commencements (1844-1864) • De la philologie à la philosophie (1864-1870)

II. Naissance d’une philosophie de la culture. « Les Grecs » (1870-1873) • L’inactuel (1873-1875)

III. « Un esprit devenu libre ». Les esprits libres (1876-1879) • La philosophie d’avant midi (1880-1882)

IV. Un philosophe créateur et législateur. Le grand midi (1882-1886) • Une philosophie de l’avenir (1886-1887) • « dire qui je suis » (1888-1889)

Conclusion. « Certains naissent posthumes »

Version
19,00
19,00

Informations sur l’ouvrage

Editeur :
Belin
ISBN :
978-2-7011-9152-2
Date de parution :
08/09/2016
Dimensions :
12x19 cm
Nombre de pages :
272 Pages
Poids version papier :
322 g