Arendt, L'expérience de la liberté

Le chemin des philosophes

Née en 1906 en Allemagne où elle s'est formée à la philosophie, juive, exilée en France puis aux États-Unis, Hannah Arendt a été projetée dans l'étude de la pensée politique par la force de l'histoire. Longtemps considérée comme une historienne, une journaliste ou une essayiste, Hannah Arendt est désormais reconnue comme penseur central du XXe siècle. Il s'agit de comprendre à la fois le travail théorique qu'elle a mené et sa revendication d'être, non pas une « philosophe », mais une théoricienne du politique. Sa volonté de pratiquer la philosophie en se situant hors champ n'est pas une simple critique de la tradition : elle inaugure une nouvelle manière de philosopher, où l'expérimentation conceptuelle ouvre de nouveaux champs pour la pensée.

Cette collection présente la philosophie non pas comme un ensemble de contenus mais comme un chemin à parcourir : pour comprendre une pensée, il faut suivre son mouvement. On suit à la fois le cheminement du philosophe et celui de sa pensée au fil des différentes interprétations dans l'histoire de la philosophie. D'où le nom de la collection, « le chemin des philosophes ».

Version
19,00
19,00

Informations sur l’ouvrage

Editeur :
Belin
ISBN :
978-2-7011-9156-0
Date de parution :
08/09/2016
Dimensions :
12x19 cm
Format :
Broché
Nombre de pages :
288 Pages
Poids version papier :
335 g